Bien-Être | blogue | Décoration

Vivre avec un budget restreint (astuces d’une ex acheteuse compulsive)

10 octobre 2017
argent budget maladie

Je viens de passer deux ans à vivre avec un très petit budget. C’est vrai que j’ai eu de l’aide de mes parents, mais j’ai quand même réussi à ne pas vraiment m’endetter ce qui n’est pas chose facile quand on a pas vraiment d’économie et que la maladie frappe au moment où on ne s’en attend pas.

J’avais des bonnes assurances, mais j’ai quand même vu mon salaire réduire considérablement en plus de devoir débourser certaines sommes sur des médicaments et d’autres services essentiels. Je suis consciente de la chance que j’ai eu. Il y a des femmes qui reçoivent des diagnostics et qui doivent continuer à nourrir leur famille alors que l’argent ne rentre plus. Selon moi, avoir l’esprit tranquille en ce qui concerne l’aspect financier peut favoriser la guérison.

J’ai donc décidé de compiler certaines des habitudes que j’ai prise qui m’ont permises d’y arriver. Elles peuvent être utile pour vous si vous avez décidé d’économiser, si vous vivez une période qui vous empêche de travailler à temps plein, si vous avez décidé de retourner aux études. Bref… Qui n’a pas envie d’avoir un peu d’argent de coté?

S’inspirer du minimalisme

budget restreint Évidemment, le premier conseil que je peux vous donner et qui aura un impact positif sur votre budget général, c’est de consommer de manière plus consciente. En vous posant les questions: est ce que j’en ai vraiment besoin? Est ce que je pourrais m’en passer? Ça semble logique, mais lorsque l’argent rentre de façon constante, on ne réfléchi pas toujours et je suis persuadée que ça vous ai déjà arrivé de vous dire: ce n’est pas trop cher, même si je ne l’utilise pas, je ne me serai pas ruiné. Ce qui arrive avec ce genre de réflexion c’est l’accumulation. Au final, ces petites choses pas cher finissent par devenir une grande dépense à la fin en plus d’être mauvaise pour l’environnement bien souvent. Le gaspillage coute cher à la planète aussi.

Le recyclage

budget restreint Que ce soit avec la nourriture, les vêtements, la déco… Il est facile d’opter pour la solution facile qui consiste à jeter et racheter, mais parfois un sachet de teinture ou un pot de colle peut remettre un objet à neuf. J’ai teint un veston bleu pâle (à quoi j’ai pensé d’acheter cette couleur ;O) Il est maintenant bleu marine et je lui ai vraiment redonné une deuxième vie puisque je le porte tout le temps. J’inclus aussi dans cette catégorie le « zéro déchet » puisqu’il nous permet de réfléchir avant de jeter un objet, c’est difficile au début, mais ça devient vite un mode de vie. (Par exemple: faire des bouillons maisons avec les pelures et restes de légumes. Faire son propre lait végétal. Acheter en vrac et apporter ses contenants et sacs)

Acheter seconde main

Ça aussi, c’est vraiment génial. Il y a plusieurs groupes Facebook ou des sites comme Kijiji où on peut magasiner par catégorie et on peut faire de magnifique trouvaille. Il faut parfois se déplacer, mais ça vaut la peine. Mon meilleur achat? Un manteau long Michael Kors en parfait état pour 50$. Avant de se procurer des objets électroniques neufs, allez voir sur ces sites. Il  y a des articles presque neufs que les gens annoncent pas cher parce qu’ils souhaitent s’en débarrasser rapidement. Il y a vraiment de tout.

Vendre ses objets

budget restreint Si les autres le font, pourquoi pas vous? En sortant de l’hôpital, j’avais perdu près de 30 livres. J’ai décidé de vendre certains articles pour pouvoir me procurer des vêtements à ma taille. J’ai réussi à amasser près de 600$ (Il y avait deux manteaux). Normalement, j’aurais décidé de donner mes vieux vêtements à un organisme de charité, mais la situation dans laquelle je me trouvais ne me permettait pas de donner et racheter. Parfois, on hésite à se débarrasser d’un article, mais si en échange il y a quelques dollars, ça nous motive. J’aime bien me vanter de la fois où j’ai vendu une paire de patin à glace en juillet et que dire de cette air climatisée à 100$ bien utile durant les canicules en ville. Et le but n’est pas nécessairement de vendre pour racheter. Ça peut simplement être pour désencombrer et augmenter votre budget pour les choses importantes.

Cuisiner

budget restreint Pour des raisons de santé, j’ai du éliminer les restaurants complètement pendant plusieurs mois. C’est le genre de chose qui me font parfois réaliser que la maladie m’a rendu service parce qu’avant je mangeais beaucoup à l’extérieur. Je dépensais beaucoup d’argent en plus d’avoir beaucoup de problème avec mon estomac. Lorsque j’ai décidé de devenir végétarienne, j’ai du me rendre à l’évidence que même si les restos avaient évolués avec leurs offres végétariennes, les choix étaient limités; pâtes ou pâtes? J’ai donc naturellement commencé à cuisiner. Ça m’avait bien préparé à l’après greffe où je n’avais pas le choix. Je dirais que j’avais environ 100$ de plus dans mes poches chaque semaine, ce qui n’est pas négligeable. Beaucoup de gens croit que ça coute plus cher de bien manger, mais en fait c’est le contraire parce qu’on réduit les dépenses de restos.

Avoir de l’argent comptant

Ça, c’est nouveau pour moi. J’en suis à mon 2e mois à dépenser avec le système des enveloppes. Ça prend quelques essais erreur, mais ça nous conscientise à faire plus attention parce qu’on voit chaque dollar sortir de l’enveloppe et se faire remplacer par un reçu. Ce que ça m’a appris surtout, c’est que je n’étais jamais vraiment prête pour un imprévu et c’est le cas pour la plupart des gens. Donc, ce que je fais; après avoir établi un budget pour mes divers besoins; nourriture (épicerie), restaurant et café, besoins essentiels (médicaments, hygiènes), transport (essence, passe de bus, taxi) et luxe (vêtements, livres) Je place l’argent dans les enveloppes attitrées à chacune des catégories et je range TOUTES mes cartes dans un tiroir de la maison. Lorsque je sors, j’apporte seulement le montant que j’ai besoin et en revenant, je place les reçus dans les enveloppes. À la fin du mois, je regarde combien j’ai dépensé et je me crée des objectifs pour le mois suivant. C’est vraiment une bonne technique si vous êtes du genre à ne pas comprendre où va votre argent…

Ne pas trainer ses cartes de crédits

budget restreint Je l’ai déjà mentionné plus haut, mais je le redis parce que c’est incroyable comme en peu de temps, j’ai oublié l’existence de ces dernières. Bon vous me direz qu’il y a quand même le magasinage en ligne, mais on ne commande généralement pas pour moins de 50$ alors on est plus conscient. Mais avant j’avais prit la mauvaise habitude de tout payer avec ma carte de crédit parce qu’elle me donnait des points. Je payais au fur et à mesure et ça allait bien. Mais quand ma paye a diminué de moitié, j’ai perdu le contrôle et certains mois, je n’arrivais plus à tout payer, je payais donc des intérêts. Finalement, je payais pour ces points et c’est malheureusement ce que les cartes de crédits s’attendent de nous en nous offrant ces incitatifs. C’est du poison ce cadeau finalement.

Le bon vieux DIY

budget restreint Ça prend juste un peu de votre temps et un esprit créatif, mais c’est assez incroyable la quantité de chose qu’on peut faire soi même. Je pense surtout à la décoration qui est un peu une de mes passions. Je me suis fait un mur de photo avec des belles cartes postales et des cadres provenant des magasins à 1$. J’ai de la peinture ardoise dans ma salle à manger et j’ai écrit un jolie texte en plus de quelques décorations de lumière de Noel blanche qui donne un look pinterest réussi.

Sur le plan alimentaire aussi, il est possible de faire vos propres barres tendres, vinaigrettes, humus, etc.. Et je n’ai pas encore essayé, mais de plus en plus de gens fabriquent leurs cosmétiques à base de produit naturel et accessible.

Donc voilà, j’espère que cet article vous a plu. Je me suis rendu compte en l’écrivant de tout le chemin que j’avais parcouru en terme d’organisation et de conscience sur ma façon de consommer. J’ai longtemps été la fille qui ne fait pas de budget, qui achète pour combler un vide et qui dépense impulsivement pour éprouver une satisfaction sur le moment. Mais j’ai longtemps été dans le déni des dettes que j’avais accumulé. Mon père a du me sortir du pétrin à quelques occasions.

Bientôt, j’aurai un salaire à nouveau chaque deux semaines comme tout le monde. Il n’est pas question que je recommence à jeter mon argent par les fenêtres. Au contraire, je souhaite continuer à avoir un budget établi et en avoir de coté pour pouvoir faire des choses de manière plus spontanées sans culpabiliser.

Partagez moi donc vos trucs pour économiser 🙂

Catherine

Articles qui pourraient vous intéresser

Un espace de vie relaxant juste pour toi

Opter pour un mode de vie minimaliste durant la maladie.

 

 

 

Partager cet article
Facebook
Facebook
Instagram
TWITTER
Follow by Email
Pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Facebook
Instagram
TWITTER
Follow by Email
Pinterest
Pinterest