Bien-Être | blogue | Convalescence

Le Bilan De Mon 2e Anniversaire De Greffe

10 juillet 2018
Le Bilan de mon deuxième anniversaire de greffe

Mon dieu, j’arrive à peine à croire que deux ans se sont écoulés. Ça me semble à la fois si lointain et pourtant les souvenirs sont précis jusque dans les moindres détails. Les anniversaires, ça me rend toujours un peu nostalgique. Ça me donne toujours envie de dresser un bilan.

J’ai eu l’impression qu’à partir du moment où j’ai repris le cours de ma vie où je l’avais à peu près laissé avant la greffe, ça s’est mis à aller de plus en plus vite. Les semaines, les mois ont défilés à une telle vitesse que j’ai parfois eu du mal à gérer. Pour une fille pour qui tout s’était arrêté durant plus de deux ans, retourner dans le courant rapide de la vie a nécessité plusieurs ajustements.

Lire Mon Journal de Greffe

Le stress, la fatigue, le manque de temps m’ont parfois fait perdre mes objectifs de vue. Mais pire encore, j’ai même du rayer des choses super importantes de ma liste juste parce que je devais faire des choix et redéfinir mes priorités.

Une chose est certaine, il y a deux ans, j’avais une vague idée d’où j’avais envie d’être à ce moment, mais je n’osais pas trop me faire de scénario. J’avais peur que ça ne se réalise pas, que des mauvaises nouvelles resurgissent et me privent encore une fois d’avancer.

Le retour

Même si le retour à une vie normale s’est fait tout en douceur, par moment, je doutais d’être vraiment prête. Plusieurs fois au cours de la dernière année, je me suis remise en question. J’avais le sentiment de ne pas toujours être sur la bonne voie, de m’éloigner de plus en plus de mes rêves.

Avec mon deuxième anniversaire qui arrivait, ça m’a donné envie de faire un bilan sur la dernière année. Et on va se le dire, c’était une grosse année. C’était non seulement la suite de l’apprivoisement à mon nouveau corps, mais c’était aussi le temps de tester la machinerie, de lui faire passer quelques tests. J’étais surtout très curieuse de voir quels seraient les enseignements que la maladie allait m’avoir légué pour la suite des choses.  

Les questionnements

C’est vrai que ma vision de la vie est bien différente et que je remarque des choses que je ne voyais pas avant. C’est vrai également que je suis consciente que j’ai eu de la chance de pouvoir m’en sortir.

Par contre, est ce que cette expérience la allait faire de moi une meilleure personne? Une meilleure amie? Ou une meilleure employée?  Est ce que ça me ferait aimer d’avantage le travail? Serais-je plus patiente, tolérante et honnête?

Probablement pas. En fait, je peux vous confirmer que non. Mes défauts sont toujours là, mes mauvaises habitudes n’ont pas changés. Outre le fait que vivre dans la masse est une bonne façon de me sentir normale, de gagner ma vie et d’occuper mon temps… Ça reste quand même qu’il va y avoir encore plein de situation dans lesquelles je vais me sentir complètement inutile. Il va toujours y avoir des gens avec qui je suis incapable de m’entendre et je vais parfois manquer de jugement.

Les conclusions

Je pense que dans l’exercice de ce bilan, la conclusion que j’en ai tiré c’est entre autre le fait que j’avais idéaliser la guérison. Parce que quand je me suis donné l’autorisation de rêver à nouveau et d’essayer des choses qui ne m’étaient pas accessibles auparavant, je suis partie un peu du principe que je recommençais à zéro. 

J’ai pas tout à fait prit en considération; l’énorme bagage de vie que j’allais trainer sur mes épaules. Je me suis sentie un peu invincible en me disant que si j’étais passée au travers d’une greffe, plus rien n’allait me faire peur. 

Mes anciens démons sont pourtant réapparus les uns après les autres et m’ont bien fait comprendre que je ne pouvais pas tout mettre mes problèmes sur le dos de la maladie. 

Ceci étant dit, en dressant le bilan des bons coups et des moins bons, ça me permettait de faire face à la réalité. Je crois que beaucoup d’entre nous ont peur de faire cet exercise parce que ça nous oblige à reconnaitre qu’on a fait des erreurs. En revanche, c’est aussi une merveilleuse façon de constater le progrès qu’on a fait.

J’avais le sentiment de me trouver à des milliers d’années lumières de ma première vision. En fait, je réalisais que j’étais sur le bon chemin, mais j’avais fait quelques détours, dont certains m’avait un peu rallongé… J’avais pris un chemin complètement différent de celui que j’avais prévu, mais la destination demeurait la même. 

Parce qu’en fait, chacune de mes décisions avaient d’abord été prise en fonction de l’objectif. 

Le nouveau départ

Ce bilan était vraiment un mal nécessaire parce que je pouvais redéfinir de nouveaux objectifs en ne répétant pas les mêmes erreurs. Pour moi, ça commençait d’abord et avant tout par mes choix professionnels. J’étais entrain de changer de carrière complètement et pour la première fois de ma vie, je faisais quelque chose que j’adorais. Et ce que j’ai compris, c’est que quand tu as le bonheur d’aimer ton travail, l’argent devient un peu secondaire. Soudainement tu en as moins besoin. Peut-être parce que tu ne ressens pas le besoin de dépenser pour combler des vides ou parce que tu ne vois plus le travail comme un simple salaire. 

Je voulais être libre. Pour moi, une des choses les plus importante, c’était de ne plus me sentir prisonnière; d’un lieu, d’une situation ou d’une relation. Au top de ma liste, c’était ça. La liberté. 

La guérison ne pouvait régler tous les problèmes, mais elle pouvait certainement me rapprocher de ce désir d’être libre. 

Et il me semblait qu’en étant libre, j’aurais plus de facilité à essayer de travailler sur ces points faibles qui me suivaient. 

Et maintenant, je me sentais prête à réécrire ma to-do list de choses que j’aimerais accomplir avant mes trois ans. J’ai vu ça comme une nouvelle opportunité pour apprendre encore une fois de mes erreurs et d’en sortir plus forte. Est ce qu’il y a ou pas un long voyage de prévu sur cette liste? Et bien, c’est l’avenir qui nous le dira… 

 

Catherine, 2 ans et des poussières. 🙂

 

 

Partager cet article
Facebook
Facebook
Instagram
Follow by Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Facebook
Instagram
Follow by Email