Bien-Être | blogue | Mon Combat

La fois où j’ai cru avoir un mauvais karma.

23 avril 2018
la fois où j’ai cru avoir un mauvais karma

Que tu y crois ou pas, quand des événements malheureux se présentent, tu finis toujours par te questionner sur le pourquoi ça t’arrive à toi.

Naturellement, tu commences à réfléchir à tous ces gens qui ont étés méchants avec toi, qui t’ont blessé. C’est pas que tu leur souhaite malheur à ces gens, mais parfois tu te compares et tu comprends pas comment ça se fait que c’est toi que le hasard a choisi.

Par moment, tu la trouve dégueulasse cette vie. Des méchants règnent sur le monde, des meurtriers sont acquittés, des voleurs s’enrichissent sans que personne ne s’en rendent jamais compte.

Et tu as surement toi aussi dans ton entourage cette personne a qui la chance souri; qui gagne à la loterie, qui se trouve toujours au bon endroit au bon moment. Et t’as parfois du mal à être heureux pour elle parce qu’il te semble que cette personne n’a rien fait de grandiose pour mériter toutes ces belles choses. En fait, ça te ramène encore à la maudite question: pourquoi?

Le pourquoi

Tu n’as jamais trahi, volé ou blessé intentionnellement quelqu’un. Même que souvent, tu as été la grande personne en faisant le premier pas pour régler un conflit. Le désespoir t’amène tellement à vouloir chercher un coupable que tu vas même aller fouiller dans tes souvenirs d’enfance. C’est absurde parce que l’enfance, c’est le passage obligé pour apprendre des ses erreurs et comprendre comment tu t’es senti quand tu as fait de la peine à quelqu’un. C’est certainement pas la jambette que tu as fait au petit gars qui portait des fond de bouteille en guise de lunette qui t’a attiré la malchance.

Ceci étant dit, même si au plus profond de toi même, t’étais convaincu ne pas mériter ce qui t’es arrivé. Tu as quand même passé les dix dernières années à te gratter les méninges en te demandant pourquoi ça t’arrivait à toi.

Imparfait

Peut-être meme que tu n’étais pas une de ces personnes toujours de bonne humeur, gentille avec tout le monde, qui rit toujours… Ton sale caractère, ta forte personnalité et ta tendance un peu colérique ont étés multipliés par tes problèmes et ne t’ont pas toujours aidé à vouloir faire le bien autour de toi.

Tu détestais ton sort et ton manque de maturité a parfois fait en sorte que tu n’as pas su te contrôler. Tu ne voulais pas déranger ou pire; qu’on ai pitié de toi. Tu t’es montré comme une personne qui n’avait peur de rien alors qu’en réalité, tu étais terrorisé.

Je suis persuadée que des gens envers qui tu as manqué de délicatesse ont pu dire que le karma t’avait rattrapé lorsqu’ils ont apprit ce qui t’arrivais. C’est ce que tu aurais pensé toi aussi.

La théorie

Ta compréhension du karma était lorsque la vie te remboursais le coup que tu as fait à quelqu’un. L’infidélité te rendra cocu, le vol te rendra pauvre. Peut-être que tu as déjà cru que la vie était bien faite et qu’elle se chargeait de faire payer les gens pour leurs erreurs. Ou que si tu cumulais suffisamment de bonnes actions, un jour tu verrais ta vie être récompensée..

Mais si c’était vrai, alors nous serions tous égaux, nous serions probablement toujours dans l’attente de récompense pour nos bonnes actions, ce qui enlèverait tout son sens à l’altruisme.

Des gens vivent des choses épouvantables chaque jour et c’est lorsqu’on commence à s’intéresser à autre chose qu’à soi même qu’on prends conscience que les épreuves sont là pour nous en apprendre sur nous même et bien souvent nous révèlent le vrai visage des gens. Et parfois, c’est ça qui va te permettre de comprendre à quel point une personne peut-être toxique pour toi. Et ce n’est pas parce que cette personne n’est pas bonne, c’est juste qu’elle te fait sortir le pire de toi même sans que tu puisses te l’expliquer.

La résilience

Tu ne sauras jamais ce qui a fait en sorte que tu as traversé ces années difficiles, mais ce que tu arrives à voir aujourd’hui qui t’étais autrefois invisible te fais presque ressentir de la gratitude envers ces épreuves.

Oui, tu as peut-être perdu beaucoup; des amis, des années, des cheveux, un boulot que tu aimais bien… Mais le peu qu’il te reste a soudainement plus de valeur et tu l’apprécies d’avantage.

C’est là que tu as compris que le karma, c’était aussi de prendre les leçons que la vie voulait t’enseigner. Et finalement, tu comprends que tu es la personne qui compte le plus pour toi et tes actions sont choisis en fonction des sentiments positifs qui te donnent la force de continuer. Tu le sais que tu es le résultat de ce que tu crées et même si le passé n’est que douleur, tu apprends à vivre dans l’instant présent et ce qui en ressort, c’est que c’est la seule chose que tu peux encore contrôler.

In a world where you can be anything, be kind karma

«  Dans ce monde où tu peux être tout ce que tu veux, sois bon. » 

Catherine

Cet article vous a plu? Épinglez le sur Pinterest

La fois où j’ai cru avoir un mauvais karma

 

Partager cet article
Facebook
Facebook
Instagram
Follow by Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Facebook
Instagram
Follow by Email