Bien-Être | blogue

La fois ou j’ai abandonné le Blogue La Bonne Mine

2 décembre 2017
la fois où j’ai abandonné blogue la bonne mine

C’est aujourd’hui, à mon retour de voyage que j’observais sur le coin de la table; mon ordinateur qui était fermé depuis 7 longs jours. J’avoue que j’avais hésité jusqu’à la dernière seconde à savoir si j’allais l’apporter avec moi. Cet ordinateur avait été ouvert presque tout le temps depuis plusieurs mois principalement pour travailler sur le blogue.

Je ne le refermais qu’avant de me coucher. Bien souvent, il me retenait même de dormir durant plusieurs heures. Le matin, je le regardais du coin de l’oeil et dès que le café avait coulé, je l’ouvrais.

Est ce que l’idée de m’en séparer m’a légèrement inquiété? Oui, absolument. Cet outil m’a rendu un immense service en me permettant de me rendre jusqu’à vous, chers lecteurs. Et les impacts positifs que cela a eu sur mon cheminement de guérison ont été très importants.

L’élément déclencheur

Cet outil de communication, j’ai du le délaisser durant les dernières semaines. J’ai du me rendre à l’évidence que le temps me manquait depuis que j’avais repris mes activités professionnelles et sociales. Et il s’est produit un événement que je qualifie de « malentendu » avec Facebook. Mon compte publicitaire à été fermé et malheureusement, personne chez Facebook n’a voulu vérifier si c’était une erreur. On m’a répondu avec des gabarit de réponses sans personnalité qui m’ont bien fait comprendre que je perdais mon temps avec eux.

Ce que ça veut dire « en claire » c’est que Facebook ne me permettra plus jamais d’investir pour atteindre plus de gens avec mes articles. Il ne me permettra jamais de stimuler mes publications pour éventuellement monétiser mon blogue. Il me pénalisera et je serai toujours un peu derrière à essayer de me frayer un chemin parmi tous les autres blogues. Est ce que c’est faisable? Oui, probablement. Mais ça demande énormément de travail, d’élaboration de stratégie et je ne sais pas si j’en ai la force. Chaque fois que je n’aurai pas le succès auquel je m’attendais, je vais penser que c’est à cause de ça.

blogue la bonne mine

Soulagement

Malgré le sentiment d’injustice qui m’a envahi, je me suis aussi surprise à penser que c’était peut-être une bonne chose que ça arrive. Durant ces dernières semaines, je commençais à trouver difficile de consacrer du temps à essayer de trouver du contenu pour le blogue. Je ressentais un peu de culpabilité. Je m’étais toujours dit que ce blogue m’apportait tellement que je ne serais jamais capable de m’en séparer. Je pensais que rien au monde n’allait remplacer l’attachement que j’éprouvais envers ce projet et la fierté que je ressentais lorsque je repensais à tout ce que j’avais réussi à mettre sur pied.

J’avais tort… Le fait de travailler m’a donné un sentiment de fierté et d’appartenance beaucoup plus que je l’aurais cru. Le fait de ne plus avoir de limitation lié à mon statut d’invalide m’a redonné envie de m’ouvrir au monde et d’être un peu moins isolée des autres.

C’est alors que le blogue est devenu un peu comme une source d’anxiété parce que chaque fois que je n’étais pas entrain de préparer du contenu, j’avais l’impression de manquer à mes responsabilités.

Mais ma responsabilité après la maladie n’est-elle pas de vivre ma vie et de profiter de ce temps que je n’ai pas toujours eu?

Piège

Avoir un blogue est tellement génial, mais peut facilement devenir une source de stress… On doit toujours essayer de comprendre ce que nos lecteurs veulent.. On travaille super fort pour que des gens cliquent sur le bouton j’aime de notre billet, de nos photos… Et ces maudit algorithmes qui décident si tu apparaitras dans le fil d’actualité de tes abonnées aujourd’hui.

Mais ce rendez vous que j’ai avec vous chaque semaine, j’avoue avoir du mal à m’en défaire. Je vous ai observé, ceux qui ont été là depuis le début ou qui se sont ajoutés en cours de route. Nous nous sommes parlé; à travers le blogue, lors de défi ou dans de précieux messages que j’ai eu envie de relire chaque fois que je me sentais seule.

Ce gout de l’écriture, je lai toujours. Il est en moi. Il me réconforte. Mais je devrai peut-être trouver des façons de pratiquer l’art des mots autrement qu’à travers un blogue.

blogue

Objectifs atteints

En y réfléchissant, j’ai réaliser que j’avais quand même un peu le sentiment du devoir accompli puisqu’en rédigeant plusieurs articles sur la maladie, la greffe et l’après greffe, j’ai réussi à donner de l’espoir à d’autres. Ce que moi je n’ai pas eu avant de recevoir la greffe. Je voulais écrire un journal de greffe et je l’ai fait. Plusieurs moi après l’avoir écrit, je vois chaque semaine dans mes statistiques qu’il est lu et ça me réjouis énormément.

Donc, non. Je n’ai prit aucune décision. Même si je sais que le temps qui passe sans que je publie d’article et de contenu m’éloignera un peu plus de vous à chaque fois, je décide de laisser une partie au hasard de la vie en me disant que ce qui nous a réuni, ce n’est pas seulement un like, mais bien une phrase que j’ai dite à un moment qui vous a intrigué et qui vous a donné envie de me connaitre un peu mieux.

Le destin

Pour l’instant, je veux continuer à entretenir cette relation précieuse avec vous, mais je ne veux pas dépendre de robots qui décident si mon dernier article vaut la peine d’être lu. Je ne veux pas être déçue de moi même en me disant constamment que j’aurais pu faire plus. Je ne veux pas dévier des objectifs que je m’étais fixés. Je ne veux pas avoir une liste de choses à faire si longue qu’elle me fait faire de l’anxiété.

Je veux seulement me laisser guider par la vie et partager ces petites victoires, ces belles inspirations et ces jolies images avec vous tous.

Vous voulez me suivre? 🙂

Inscrivez vous à mon infolettre qui permettra de solidifier nos liens et me permettre de communiquer avec vous de manière plus directe, loin des algorithmes, des stratégies et des emojis… 😉  Vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Catherine

blogue

 

Partager cet article
Facebook
Facebook
Instagram
TWITTER
Follow by Email
Pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Facebook
Instagram
TWITTER
Follow by Email
Pinterest
Pinterest