Mon combat avec la maladie

mon combat avec la maladie

À l’age de 26 ans, j’ai été hospitalisé d’urgence pour une importante infection. Cet événement malheureux n’était que le début du combat que j’allais mener avec la maladie.

 

Après une chirurgie et un long processus pour trouver de quoi je souffrais, j’ai abouti dans le département d’hématologie. On me diagnostiquait une maladie du sang; le syndrome myélodysplasique. Le remède? Inexistant. Cette maladie n’affectait généralement pas les personnes de mon âge. La particularité de cette maladie était qu’elle annonçait souvent une leucémie. Je débutais donc un combat qui allait durer 10 ans.

Au moment du diagnostic, les greffes de moelles osseuses n’avaient pas le taux de réussite qu’elles connaissent aujourd’hui. Cette solution fut donc mise de côté jusqu’à nouvel ordre. Je commença donc un programme de transfusion sanguine régulière pour pouvoir continuer à mener une vie normale. Ces transfusions devinrent de plus en plus fréquentes et de moins en moins efficaces. En 2015, la greffe devenu le seul choix que j’avais pour gagner mon combat contre cette maladie.

 

Ma greffe

 

Après 6 mois d’attente, le 08 juillet 2016, je reçu une allogreffe non-apparentée. Au moment où j’écris ces lignes, il s’est passé 8 mois depuis cette dure épreuve. L’intervention fut un succès et malgré quelques séquelles, je suis pratiquement guérie et je n’ai plus besoin de transfusion. Mon état s’améliore chaque jour et les médecins sont confiant que je vais gagner mon combat. Durant cette longue convalescence, j’ai ressenti le besoin de m’exprimer et d’informer les plus de gens possible sur l’importance du don de sang et de cellules souches. Je ne sais pas encore ce que l’avenir me réserve, mais cet avenir, je le dois à une personne qui a choisi de faire don de la vie.

Les besoins en produits sanguins et cellules souches sont grands, le don de cellules souches entre autre est encore méconnu de la population. Le procédé est dans la plupart des cas, sans douleur et il permet de sauver des vies. Le don de sang de cordon est une pratique de plus en plus répendue et elle permet aussi de guérir un bon nombre de patient souffrant de maladie du sang incluant des enfants. 

Pour plus d’informations sur le don de cellules souches et pour connaitre les points de collectes de don de sang, visitez le site de Héma-Québec

Être un héros est plus facile que vous le croyez. 🙂

Merci 

Catherine, survivante 

 

 

Une vie de transfusions

Une vie de transfusions

La première fois, j’étais hospitalisée depuis même pas une heure, qu’on avait déjà commencé à me donner des transfusions. Mon hémoglobine était à 56. Savez vous ce que ça représente? C’est moins que la moitié du volume normal de globule rouge qu’une femme de mon age...

La fois où j’ai cru avoir un mauvais karma.

La fois où j’ai cru avoir un mauvais karma.

Que tu y crois ou pas, quand des événements malheureux se présentent, tu finis toujours par te questionner sur le pourquoi ça t’arrive à toi. Naturellement, tu commences à réfléchir à tous ces gens qui ont étés méchants avec toi, qui t’ont blessé. C’est pas que tu...

Chères infirmières…

Chères infirmières…

Chers employés de l’aile des greffés de moelle osseuse et du département de transfusion de l’hôpital Maisonneuve-Rosemont, infirmiers et infirmières, préposés, nutritionnistes, psychologues, Sachez que vos voix et vos yeux seront à jamais encrés dans ma...

Facebook
Facebook
Instagram
Follow by Email